Les actions de La Nouvelle République (Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Vienne, Deux-Sèvres)

Depuis 33 ans, le souci de lier la lecture de la presse à l’éducation et aux publics jeunes est cultivé à La Nouvelle République. Fran­çois Archam­bault avec Jean-François Lemoine (Sud-Ouest), et une dou­zaine d’éditeurs fut à l’origine de l’Association Régions Presse Ensei­gne­ment Jeu­nesse (Arpej) le 12 jan­vier 1977. Depuis, les interventions en milieux scolaires et étudiants se sont multipliées ainsi que les découvertes du groupe multimédia (visites, débats, dossiers).

- Concours. Graines de reporters (collèges et lycées) a ciblé des thèmes (eau, environnement, etc.) et concerné des dizaines d’établissements pendant une dizaine d’années. Il est mis en sommeil pour rebondir bientôt. Dans le Loir-et-Cher, en partenariat avec le Medef, la CGPME et le conseil général,  » Deviens reporter en entreprise «  a été lancé cette année.  Une vingtaine de classes y ont participé. Un jury (que présidait Éric Yung de France Bleu et Radio France) a présélectionné sept articles tous publiés pendant la semaine de la presse à l’école, en demandant aux lecteurs de voter pour leur article préféré (dans la dotation, une visite du siège de la NR).
« Les jeunes écrivent l’Europe » de l’office franco-allemand de la jeunesse donne lieu à des parutions croisées (France-Allemagne) avec un travail accompagné d’un journaliste, notamment avec le collège Lamartine de Tours (Indre-et-Loire) et Latillé (Vienne).

- Classe média. Depuis deux ans, deux projets particulièrement aboutis ont fait l’objet d’une convention avec le rectorat de l’académie de Poitiers. Une classe de 4e du collège Gérard-Philippe à Niort (Deux-Sèvres) réalise, à son rythme, une page, publiée après enrichissement dans la page interactivité sous le titre « Parole de collégiens ». – exemple :  les 50 ans de la mort de Gérard Philipe. Une classe de seconde du lycée Paul-Guérin (Niort) est une vraie classe média. De nombreux professeurs de la classe s’investissent et libèrent des créneaux horaires pour permettre aux élèves de se mettre dans les conditions de réaliser une page en une seule journée – exemple : la vie en internat aujourd’hui.

- Semaine de la presse à l’école. Toutes les rédactions y contribuent et participent aussi aux carrefours des métiers de collèges. L’objectif, dans la mesure des disponibilités, est de répondre aux sollicitations sur le métier de journaliste et le journal (papier ou Internet), toute l’année. Les couvertures d’événement liés à l’éducation nationale, au sport des jeunes (USEP, UNSS), à leur orientation, à leurs études bénéficient d’une attention particulière (page Campus en Indre-et-Loire et Vienne).