Dépenses médias et multimédias : les enfants font grimper la facture

La présence d’enfants dans un foyer a un impact important sur le niveau du budget  « médias et multimédias » et, dans ce domaine,  les dépenses liées à la téléphonie dont les plus élevées. Tels sont les principaux enseignements des premiers résultats de l’Observatoire des dépenses médias et multimédias publiés le 15 octobre dernier par Médiamétrie.

Hors redevance audiovisuelle, les ménages consacrent en moyenne 2270 € par an à leurs achats. Le budget s’élève à 2920 € s’ils ont des enfants de 11 à 24 ans.  Dans ce cas, ce sont la téléphonie et les jeux vidéos qui font grimper la facture.
Les abonnements en tous genres (Internet, téléphonie fixe et mobile, télévision) représentent la moitié des dépenses. Viennent ensuite les équipements (32 %) et la presse/loisirs numériques/cinéma, 18 %. À noter que la presse représente la plus grande partie de cette part. viennent ensuite les jeux vidéos, les vidéos (cassettes, DVD, VOD), la musique et le cinéma en salles.
Les ménages consacrent des montants significatifs à ces dépenses, près de 17 % de leurs revenus (près de 1800 €) pour ceux qui gagnent moins de 15000€/an, et 4 % en moyenne pour les foyers dont les ressources sont supérieures à 50 000 €. La part dédiée à la téléphonie et à l’audiovisuel est alors moins élevée.

L’Observatoire des Dépenses Médias et Multimédias (OD2M) a été réalisé en mai/juin 2008, auprès de 1 500 foyers en France. La prochaine vague sera conduite au premier semestre 2009.

Source : Médiamétrie.