Autour de l’éducation aux médias et à l’information

En cette fin d’année, elle se retrouve au centre de réflexions, débats, ressources… en attendant une  conférence nationale à Lyon en mai 2013.

Manifeste, question écrite, conférence de présentation

Au printemps dernier, à l’occasion de son neuvième congrès, la FADBEN a publié un manifeste intitulé Ensei­gnement de l’information-documentation et ouverture à la culture informationnelle  invitant « toutes celles et tous ceux qui consi­dèrent que l’enseignement de la culture infor­ma­tion­nelle par­ticipe à l’égalité des chances et à la for­mation du citoyen et de la citoyenne, à sou­tenir ce texte en apposant leur signature au bas de cette page (…). »

Après avoir rappelé que l’Unesco présente comme indispensable la compétence informationnelle (1), le manifeste souligne : « Aujourd’hui, il faut maîtriser l’information pour participer à la “société du savoir”. L’approche qui a prévalu jusqu’ici ne semble ni suffisante, ni suffisamment pertinente. Le texte définit ainsi les objectifs de la culture informationnelle, véritable éducation aux médias et à l’information : « construire des savoirs permettant la compréhension des phénomènes informationnels, favoriser la critique éclairée des enjeux et des mécanismes des industries de l’information et de la communication, ainsi que la distanciation à observer devant la course sans fin à l’innovation technologique et à la documentarisation de l’homme via l’exploitation de ses traces numériques. Il s’agira enfin de développer des attitudes éthiques et responsables lorsqu’il est fait usage de l’information ».

Depuis cette date, les soutiens qu’ils viennent de personnes privées, d’associations ou d’organismes se sont multipliés. En septembre M. Michel Lesage, dans une question écrite posée à Vincent Peillon, fait référence au manifeste et demande au ministre de l’Éducation nationale « de lui indiquer quelles mesures le Gouvernement entend prendre pour y répondre ». La réponse a été publiée au journal officiel le 4 décembre dernier. Elle souligne la nécessaire adaptation de l’éducation aux médias « aux supports et outils de communication contemporains », le besoin de définir « les nouvelles compétences et connaissances nécessaires à une véritable maîtrise de l’information » et le rôle important que doivent jouer les professeurs-documentalistes dans leur acquisition. Elle apporte aussi la précision suivante : Ainsi, le rapport issu des travaux de la concertation nationale a qualifié l’éducation aux médias et à l’information de « dimension essentielle de la formation citoyenne » et a proposé son inscription dans la loi « au même rang que les apprentissages fondamentaux« . Mais cet enseignement doit rester transversal (comme le demandait le rapport de 2007). Le ministre annonce également la tenue d’une conférence nationale à Lyon en mai 2013. (Voir la question et la réponse)

Depuis, le 13 décembre, le ministre a tenu une conférence de présentation sur le thème « Faire entrer l’École dans l’ère du numérique » où il souligne : Une véritable éducation aux médias, adaptée aux supports et outils de communication contemporains, sera dispensée de l’école primaire au lycée, en étroite collaboration avec les associations partenaires de l’École.
Cette éducation aux médias devra leur transmettre les connaissances et les compétences nécessaires à une maîtrise de l’information devenue aujourd’hui la condition d’accès aux autres savoirs. Elle devra notamment leur apprendre à porter un regard critique sur les contenus des différents médias, en particulier numériques, mais aussi à utiliser ces technologies de manière raisonnée pour créer, co-construire des savoirs, partager leurs productions et communiquer.

Aller plus loin

Question-réponse : lire une analyse de la réponse complétée par deux liens vers des ressources sur le blog Chez dounzz.

Conférence du ministre : voir « Une éducation aux médias renouvelée », publié dans le mensuel du café pédagogique, article complété par une série de liens.

L’éducation aux médias dans les programmes

Comme chaque année, les documentalistes du Clemi ont mis à jour leurs documents téléchargeables sur l’éducation aux médias dans les programmes . Ils « repèrent » dans les textes officiels les entrées permettant de mettre en place une éducation aux médias en s’appuyant sur les disciplines. La veille, exhaustive, s’est effectuée sur
-        les programmes de l’école primaire ;
-        les programmes de collège ;
-        les programmes du lycée de la voie technologique et générale
-        les programmes du lycée professionnel.
Elle est complétée par d’autres ressources dont une s’intéresse à l’éducation aux médias dans l’enseignement agricole.

L’éducation aux médias en dix questions
Les six dimensions ou thématiques de l'éducation aux médias.

La brochure propose un schéma qui liste les six dimensions ou thématiques de l’éducation aux médias

La Belgique dispose d’un conseil supérieur de l’éducation aux médias. Fin novembre, ce dernier a édité une brochure téléchargeable : L’éducation aux médias en dix questions. Le document alterne réponses aux questions suivantes :
- Éduquer aux médias, qu’est-ce que cela veut dire ?
- Quels sont les objectifs de l’éducation aux médias ?
- Quels sont les médias concernés ?
- L’éducation aux médias, est-ce l’affaire de tous ?
- À quel âge faut-il bénéficier de l’éducation aux médias ?
- Pour quelles compétences ?
- L’éducation aux médias nécessite-t-elle de grands moyens ?
- Comment s’y prendre pour éduquer aux médias ?
Et activités pédagogiques qui visent différents publics à partir de six ans. (2)

Un numéro de Jeunes et médias et une conférence internationale

Le N° 4 de Jeunes et Médias, les cahiers francophones de l’éducation aux médias est consacré à « L’éducation aux médias dans le monde état des lieux et perspectives ». Après sa sortie, une conférence internationale L’éducation aux médias, quels enjeux, quelles perspectives, regards croisés entre la France et le Canada, avec Geneviève Jacquinot, professeur émérite à l’université Paris 8 et Jacques Piette, professeur des universités à l’université de Sherbrooke au Québec a été organisée le 17 décembre à Paris 3.

En savoir plus
- voir la capture vidéo de la conférence ;
- lire un compte rendu écrit par une étudiante en master 2 AIGEME  sur son site.

Une nouvelle association, Enjeux@médias

Lors du dernier salon de l’éducation, les Ceméa (Centres d’Entraînement Aux Méthodes d’Éducation Actives), les Francas, la ligue de l’enseignement   et la FCPE  (Fédération des Conseils de Parents d’Élèves) ont créé l’association Enjeux@médias. Cette association se donne pour objectifs :
- « de défendre le droit des citoyens à une information de qualité, pluraliste et indépendante ;
- de construire les bases d’un débat constructif sur les moyens de corégulation régulation des médias et de l’éducation aux médias à l’information à l’ère du numérique avec l’ensemble des partenaires de la société civile, des Pouvoirs publics et des industries de contenu ;
- de défendre les intérêts des éducateurs et des parents afin de disposer des conditions d’une nécessaire éducation aux médias ;
- de favoriser et promouvoir la recherche scientifique sur toute réflexion ayant trait à l’éducation aux médias et à l’information citoyenne. »
Un comité scientifique sera mis en place.

1)     Pour en savoir plus voir Introduction à la maîtrise de l’information.

2)    En complément : Utiliser les médias en classes pour se confronter concrètement aux questions d’EAM   une présentation faite lors « d’une journée annuelle de réflexion » organisée par le Conseil Supérieur de l’Éducation aux Médias (CSEM) et les trois centres de ressources en éducation aux médias de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

4 thoughts on “Autour de l’éducation aux médias et à l’information

  1. Pingback: Généralités | Pearltrees

  2. Pingback: no credit check loans

  3. Pingback: direct payday loans in kitchener ontario lender

  4. Pingback: drugrehabcentershotline.com inpatient rehab

Comments are closed.