Autour du dessin de presse

Au-delà des rendez-vous – expositions, concours – quelques ressources en ligne ou sur papier qui peuvent être utiles pour la Semaine de la Presse ou dans le cadre de l’éducation aux médias en général.

BNF : une biennale et une exposition
La bibliothèque Nationale de France organise, site François Mitterrand,  le 24 mars prochain, de 14 heures à 18 h 30 la deuxième Biennale du dessin de presse. Dessinateurs, collectionneurs, spécialistes… rencontreront le public pour le sensibiliser à cet art journalistique.

Un débat (« Dessin de presse sur papier ou sur internet » ), une joute graphique et un exposé sur les présidents de la République et la caricature jalonneront cet après-midi qui se conclura par la remise de la Bourse Jeune talent du dessin de presse.
Cette biennale s’inscrit dans le cadre d’une année de la presse à la BNF.
Toujours à la BNF, l’exposition « France-Algérie : dessins de presse » , organisée avec l’Association France Algérie présente un jeu de regards croisés sur les deux sociétés.

Le concours Presse Citron

Capture d'écran du site Presse citronComme chaque année depuis 1993, à l’occasion de la Semaine de la presse (le jeudi 22 mars, à la Mairie du 13e arrondissement de Paris), aura lieu la remise du  Trophée Presse citron, créé et organisé par l’École Estienne.  Celle-ci organise également des ateliers de dessin de presse animés par des professionnels, des conférences et des débats. Elle propose aussi pendant trois semaines des expositions thématiques.   
Le concours est ouvert à deux catégories : « professionnels », pour les meilleurs dessins d’actualité publiés dans l’année et « juniors », qui s’adresse aux étudiants des cent vingt écoles d’art et de design.

Deux sites ressources
Le site  Cartoonmovement réunit les œuvres d’une centaine de dessinateurs de plus de soixante pays. La rubrique « Cartoons » propose des dessins organisés du plus récent au plus ancien. L’accès se fait également via des « collections »  thématiques : politique, religion, argent, conflits, environnement, migrations, culture et identité.
« Cartoonists »  recense les dessinateurs publiés, avec un classement géographique.  Cliquer sur l’un d’eux donne accès à ses dessins, sa bio, éventuellement son site.
Cartoonmovement s’adresse aussi aux professionnels des médias.

Autres site, français celui-là, Iconovox qui propose plus de 30000 dessins en droits gérés. Iconovox, qui se présente comme « un concept unique et une source d’iconographie » propose également de créer des expositions personnalisées. Comme pour Cartoonmovement, les dessins sont aussi classés par thèmes : éducation, santé, social, vie quotidienne loisirs, environnement développement durable, police et justice, religions et croyances…
L’accès par nom permet de découvrir les portfolios des dessinateurs.
Une inscription, gratuite,  permet de consulter les dessins en grand format, de mémoriser ses recherches, de sélectionner des dessins et de les organiser en dossier.
Deux autres onglets donnent accès à un blog et à une rubrique « évenementiel » qui propose des expositions thématiques.

Un numéro de « Textes et documents pour la classe ».

La Une du numéro de TDCDouze ans après son numéro sur le dessin de presse  (15 mars 2000 N° 792), « Textes et documents pour la classe » a publié « Histoire et caricature » .  (N° 1029 1er février).  L’éditorial et le sommaire et l’article « Napoléon et la caricature » peuvent être téléchargés en ligne. La page consacrée au numéro  propose également quelques compléments : une sélection de liens et deux vidéos; La première « Caricature, un dessin « chargé » présente les origines du mot, sa signification et son utilisation. Quant à la seconde, « La caricature devient un genre artistique », elle est consacrée à Daumier.

Complément : la Bibliothèque nationale de France propose au téléchargement une bibliographie intitulée Histoire de la caricature et de la presse satirique en France, des origines à 1945.