Safer Internet Day : Tu publies ? Réfléchis

La journée « Pour un Internet plus sûr » (Safer Internet Day) du 9 février s’articule autour de la gestion des données personnelles en ligne. En France, les manifestations se poursuivront pendant tout le mois.

Organisée par la Commission européenne, la journée « Safer Internet » se déroule chaque année début février. Elle rassemble tous les pays de l’Union européenne ainsi que la Russie, Singapour, l’Australie, l’Argentine, la Nouvelle Zélande et les États-Unis et  promeut une utilisation plus sûre et plus responsable d’Internet chez les jeunes. Les participants relaient les initiatives de la Commission européenne et organisent leurs propres actions et manifestations.

Le but visé est triple. Il s’agit de :

  • Sensibiliser les jeunes aux risques et usages d’Internet, leur apprendre à se poser les bonnes questions et développer les bons réflexes
  • Sensibiliser et informer leurs parents et enseignants afin qu’ils puissent les accompagner
  • Donner aux animateurs et enseignants des outils pratiques pour créer facilement des ateliers de sensibilisation auprès des jeunes dont ils ont la charge

Cette année l’objectif de la campagne est d’attirer l’attention sur les multiples questions liées à la gestion des données personnelles. Réseaux sociaux, blogs, chats ont tendance à brouiller la ligne de partage entre vie privée et vie publique. Il s’agit donc d’informer sur :

  • le statut d’auteur sur Internet ;
  • le droit à l’image ;
  • la protection des données personnelles mais aussi, de manière plus large ;
  • la question du rapport virtuel/réel ;
  • la sociabilité en ligne, – les enjeux et les risques des nouveaux modes de communication sur Internet ;
  • le droit à l’oubli.

Le conseil donné aux jeunes européens est de prendre le temps de la réflexion avant de publier en ligne. D’où le slogan choisi : « Tu publies ? Réfléchis ».

Les actions européennes

Une conférence le 9 février à Strasbourg  en présence de Viviane Reding, commissaire européen responsable de la société de l’information et des médias. Cette journée fera le point sur les engagements d’autorégulation signés l’année dernière. Les principaux acteurs des réseaux sociaux ont en effet décidé d’améliorer la protection des jeunes sur leurs plateformes.
Deux quiz en ligne pour les structures éducatives, un pour les 7-12 ans et un pour les 12-16 ans, disponible le 9 février.
Un concours réservé aux enfants de moins de neuf ans (du 9 février au 9 mars) : « Dessine moi Internet comme tu le vois ! »
Une exposition européenne virtuelle présentera les actions des différents pays participants .
Les actions en France
La mobilisation durera tout le mois de février. De nombreuses actions sont prévues dans toute la France, mais on peut souligner quelques  actions phares :

  • lancement du Serious Game 2025 ex-machina pour les adolescents
  • La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) et Internet sans crainte se sont associés pour réaliser un clip de sensibilisation destiné aux 12-16 ans. Ses objectifs :
    • Faire réfléchir les jeunes sur l’impact de leurs publications sur le Web
    • Les interroger et les mobiliser sur la notion de droit à l’oubli.

La CNIL propose également des quiz « Les Incollables »  pour tout savoir sur la protection de la vie privée sur internet.
Cette tranche d’âge a aussi accès à un site dédié au sujet.  On y trouve, entre autres, une sélection de vidéos qui traitent de façon humoristique les différentes problématiques liées à l’utilisation des réseaux sociaux ou des jeux vidéo, un nouveau jeu défi Vinz et Lou pour les 7-12 ans
Les 10-12 ans apprendront à protéger leur vie privée sur Internet dans une édition spéciale de Mon Quotidien.

Assistance téléphonique et service de signalement

Le programme Safer Internet propose, depuis décembre 2008, un service d’assistance téléphonique à destination des enfants et des parents, NetEcouteFamille au 0820 200 000 ( 9 cents d’euro par minute). Cette ligne téléphonique a été mise en place par des spécialistes de l’enfance et d’Internet et des psychologues. Le service répond aux questions que se posent les jeunes et les adultes en matière de sécurité fixe et mobile. L’accent est mis sur la prévention et les conseils pratiques.
-PointDeContact.net est un service français d’assistance en ligne ouvert à tous. Il permet de signaler par le biais d’un formulaire simple et anonyme tout contenu choquant rencontré sur internet.

Pour en savoir plus: