L’éducation aux médias cursus obligatoire et grande cause nationale en 2010…

C’est ce que demandent la neuvième et la quinzième et dernière proposition du rapport « Construire une politique structurée d’éducation aux médias pour tous » rendu hier matin par la Commission Famille éducation aux médias.

Composée de professionnels des médias, de représentants des associations et d’institutions publiques , la Commission Famille, Éducation aux médias a été installée le 4 mars 2009 par la Secrétaire d’État chargée de la famille,  Nadine Morano. Elle a rendu son rapport hier.

Des auditions ont d’abord permis à la commission de cerner l’évolution des modes de consommation des médias par les jeunes. Internet et ses problématiques ont en effet considérablement changé la donne.

Le rapport préconise de rééquilibrer la relation entre les parents et les enfants à partir de quatre  axes :

  • « structurer et renforcer l’offre en éducation aux médias ;
  • mieux sensibiliser les familles en dehors de l’école ;
  • adapter sans cesse l’éducation aux médias au sein de l’école aux nouveaux modes de consommation des médias et des services d’information et de communications associés ;
  • accompagner le renforcement de la protection de l’enfance et de la jeunesse sur Internet. »

Certaines propositions ne se cantonnent pas au monde au web proprement dit et concernent tous les supports ainsi :

  • la création d’un portail consacré à l’éducation aux médias, rassemblant les ressources utilisées sur tous les supports ;
  • le lancement de la journée famille et médias, à la suite de la Semaine de la presse et des médias ;
  • encourager les jeunes à être créateurs de médias.

Cursus obligatoire
La neuvième proposition est à rapprocher de celles du rapport de l’Inspection générale publié en décembre 2007: L’éducation aux médias: enjeux, état des lieux, perspectives.
« L’éducation aux médias doit devenir un véritable cursus obligatoire, à l’école primaire, au collège, au lycée, avec plusieurs dizaines d’heures d’enseignement. La maternelle ne doit pas être oubliée avec une découverte des médias et de l’image. L’éducation aux médias sera assurée au niveau collège et lycée par les professeurs documentalistes dont le rôle pivot serait réaffirmé et la formation aux nouveaux enjeux d’internet améliorée. Le Clemi verrait son rôle réaffirmé dans ce cadre, avec la formation obligatoire de tous les enseignants à l’éducation aux médias. »
Quant à la quinzième et dernière proposition, elle veut faire de l’éducation aux médias la Grande cause nationale 2010.
La synthèse est disponible sur le site de Pc inpact qui l’a révélé en premier (l’article est ici)
Le portail famille médias