Fracture numérique : les 15-19 ans moins concernés

Les résultats d’un sondage  intitulé  « Évaluation de la fracture numérique dans les ZUS »  (Zones urbaines sensibles), parus fin novembre 2008, donnent quelques chiffres intéressants sur les pratiques des jeunes de 15 à 19 ans.

Le niveau d’équipement en ordinateur est assez proche (62,9 % des ménages contre 69,4 % moyenne française), mais moindre pour les périphériques (comme les imprimantes), et supérieur pour les téléphones portables (85 % contre 81 %) et les consoles de jeux (43 % contre 39 %). Le taux d’utilisation d’Internet (environ 60 %) est cependant identique. L’accès à Internet passe en effet plus souvent par des espaces d’accès publics (27 % en ZUS contre 9 % pour la France entière).
Par contre la fracture numérique s’estompe pour le public jeune. Ainsi  la fréquence d’accès à Internet plusieurs fois par jour pour les 15-19 ans est de 45 % en France, contre 43 % en ZUS  (34% contre 23 %  tous publics confondus). Les différences  sont cependant accentuées pour certains usages.  Le téléchargement de musique est sur représenté en ZUS : 66 % contre 49 % ; tout comme les jeux en ligne (52 % contre 41 %). Ces jeunes utilisent aussi plus Internet pour faire des recherches liées aux devoirs et aux études (20 % contre 9 %).  L’utilisation des messageries instantanées, la participation à des blogs ou des forums sont les mêmes quels que soient les publics concernés.
Le questionnaire de l’enquête a été élaboré par Ernst & Young conjointement avec  la Caisse des dépôts et consignations et IPSOS.  En prolongement de ce sondage, l’observatoire des Zones prioritaires annonce qu’une évaluation de la fracture numérique dans les quartiers prioritaires sera publiée au premier trimestre 2009.
Source : Ressources Jeunesse.