Du nouveau dans l’analyse du processus visuel de la lecture

Maîtriser la lecture est une des compétences indispensable dans notre société actuelle. L’analyse de la manière dont nous lisons peut offrir des perspectives intéressantes sur la manière dont nous traitons l’information visuelle.

Depuis 40 ans les scientifiques ont supposé que nos deux yeux lisaient la même lettre simultanément. La recherche menée par le psychologue cognitif Simon Liversedge et son équipe à l’université de Southampton a prouvé que ce n’est pas réellement le cas.
Selon ce que nous lisons, nos yeux font de petits mouvements saccadés qui permettent de nous concentrer sur un mot difficile ou de relire un passage non compris la première fois.

Grâce à l’analyse de ces mouvements de l’œil, les chercheurs ont compris comment notre cerveau traite la phrase. L’équipement sophistiqué utilisé permet de déterminer quelle lettre d’un mot l’œil regarde et pendant combien de temps. Nos deux yeux ne regardent généralement pas la même lettre d’un mot, mais deux lettres différentes. « Bien que cette différence puisse sembler mimine, elle est en fait substantielle en terme d’ « image » précise livrée par l’œil au cerveau » souligne le professeur Simon Liversedge.
Mais si nos yeux regardent différentes parties du même mot, recevant de ce fait l’information différente de chaque œil, comment pouvons-nous voir les mots assez clairement pour les lire ? «Le cerveau peut procéder de deux manières : ou l’image d’un des deux yeux est bloquée ou les deux images différentes fusionnent, d’une façon ou d’une autre. Une compréhension de ce processus de lecture est essentielle si nous voulons développer de meilleures méthodes pour l’apprentissage de la lecture et mettre au point des traitements pour les désordres de lecture comme la dyslexie. Notre équipe s’attache maintenant à mesurer les disparités qui peuvent exister entre des lecteurs adultes et des enfants » a souligné Simon Liversedge lors de son exposé à l’université d’York, au festival de la science, en septembre dernier.
Sources : un article  sur le site du Ba festival of Sciences, (MAJ décembre 2012 le lien n’est plus valide), Les deux yeux visent des lettres différentes pendant la lecture, un article du Figaro rubrique « Sciences ».