L’éducation aux médias dans le socle commun de connaissance

« Tout ce qu’il est indispensable de maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire » : telle est la définition du socle dans le décret du 11 juillet 2006, paru dans le bulletin officiel N° 29 du 12 juillet de la même année.

L’éducation aux médias peut s’appuyer sur deux de ses « chapitres » :
« la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication » d’une part ;
« Les compétences sociales et civiques» d’autre part.

Pour un usage « sûr et critique des techniques de la société de l’information » les élèves « doivent maîtriser les bases des techniques de l’information et de la communication» pour être capable de :

  • s’approprier un environnement informatique de travail ;
  • créer, produire, traiter, exploiter des données ;
  • s’informer, se documenter ;
  • communiquer, échanger.»

« Quant aux compétences sociales et civiques », elles visent à faire de tout élève un « acteur responsable de notre démocratie », capable de jugement et d’esprit critique. Le texte fait là très directement référence à l’éducation aux médias. Les élèves devront :

  • « savoir évaluer la part de subjectivité ou de partialité d’un discours, d’un récit, d’un reportage ;
  • savoir distinguer un argument rationnel d’un argument d’autorité ;
  • apprendre à identifier, classer, hiérarchiser, soumettre à critique l’information et la mettre à distance ;
  • savoir distinguer virtuel et réel ;
  • être éduqué aux médias et avoir conscience de leur place et de leur influence dans la société ;
  • savoir construire son opinion personnelle et pouvoir la remettre en question, la nuancer (par la prise de conscience de la part d’affectivité, de l’influence de préjugés, de stéréotypes).»

Texte complet sur le site du ministère de l’éducation.

Par ailleurs, le clemi a rédigé un dossier intitulé « Lecture des programmes scolaires
sous l’angle de l’éducation aux médias (école primaire, collège, lycées techniques et d’enseignement général)».
MAJ octobre 2009 : Ce document a été mis à jour en juillet 2009. Il prend en particulier en compte les changements concernant l’enseignement professionnel.